Transfert et alliance thérapeutique

vendredi 15 juillet 2016
par  Philippe LHUILLIER

Le transfert et le contre-transfert, éléments indispensables dans le travail psycha-nalytique, consistent en la relation particulière qui s’établit entre le patient et le psychanalyste. Cette relation peut être investie positivement ou négativement. L’installation du transfert favorise le développement du processus analytique qui peut se définir par l’interprétation des conflits psychiques (souvent liés à l’enfance) refoulés et réactualisés dans la relation transférentielle.

Si le transfert est le pilier de la psychanalyse, il n’est pas l’apanage exclusif de la situation analytique. Il en concerne bien d’autres dès le moment où deux personnes sont en présence et entrent en relation pour s’intéresser à la parole de l’autre. En hypnothérapie, celui-ci a plus le statut qu’on lui connaît dans la « psychothérapie d’inspiration analytique » : il est surtout utilisé, manipulé, plus que décodé ou analysé.

Lire la suite...