L’hypnothérapie cognitivo-comportementale

mercredi 11 novembre 2015
par  Philippe LHUILLIER

 L’hypnothérapie intégrative

L’hypnose intégrative (approche recouvrante ou pédagogique)
L’hypnose a permis directement ou indirectement la naissance de différentes approches comme la sophrologie, la relaxation, le training autogène, la programmation neurolinguistique (PNL), le yoga, la pleine conscience, les TOP, etc… Ces approches possèdent un point commun : elles induisent un état de modifié conscience (EMC).

L’hypnothérapie intégrative (approche découvrante ou psychothérapique)
Cette approche intégrative de l’hypnothérapie utilise et incorpore les stratégies issues de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et de la thérapie d’intégration neuro-émotionnelle par stimulations sensorielles (EMDR), ce qui permet d’individualiser et d’adapter la thérapie au patient.

L’hypnothérapie intégrative peut aussi utiliser les concepts de la psychanalyse dans la sollicitation d’associations libres (hypnoanalyse), de la gestalt thérapie sur le ressenti émotionnel et corporel et de la thérapie cognitivo-comportementale.

http://www.hypnose.fr/hypnose/courants-hypnose-therapeutique/hypnose-integrative/

http://www.psychotherapie-integrative.com/psy-integrative/francois-roustang.htm

 Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC)

Les TCC se rattachent à la psychologie cognitive et au béhaviorisme. La psychologie cognitive s’intéresse à l’étude du fonctionnement des processus mentaux mis en œuvre notamment dans les apprentissages, le béhaviorisme sur le mode de fonctionnement de nos comportements : tel évènement induit tel comportement (par exemple, une peur peut induire un comportement de fuite).

Le but de la thérapie est d’amener progressivement le patient à affronter l’objet de sa peur grâce à des techniques appropriées. Parmi les techniques les plus courantes, il y a la désensibilisation systématique (relaxation et technique d’imagerie mentale permettent de maîtriser le stress et l’angoisse).

Lire la suite...

 L’EMDR et les mouvements alternatifs

L’EMDR, qui est une variante des TCC, sont les initiales de Eye Movement Desensitization and Reprocessing, dont l’appellation officielle française est « intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires ». Il s’agit d’une approche de psychothérapie mise au point à la fin des années 1980 aux États-Unis par Francine Shapiro.

L’EMDR est reconnue pour son efficacité dans le traitement du trouble de stress post-traumatique. Même si aujourd’hui la méthode ne se limite plus à l’utilisation des mouvements oculaires, l’appellation EMDR a été conservée.

La thérapie EMDR suit une procédure rigoureuse qui se caractérise par la désensibilisation et le retraitement d’informations par stimulations sensorielles. Alors que la personne replonge dans ses émotions stressantes et revit son problème, le thérapeute procéde à des stimulations sensorielles (kinesthésiques, auditives ou oculaires).

Les TCC et l’EMDR ont été reconnue par l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) en 2004, par la HAS (Haute Autorité de Santé) en 2007 et par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en juillet 2012.

Lire la suite...

 L’hypnothérapie cognitivo-comportementale

Dans le cadre de ma pratique de psychologue clinicien et psychothérapeute, j’utilise souvent l’hypnothérapie dans une approche cognitivo-comportementale. J’ai affiné ma connaissance de l’hypnose et des TCC durant vingt années de pratique psychothérapeutique, ce qui m’a permis d’acquérir une meilleure compréhension des protocoles et de mieux les adaptés aux patients.

Les méthodes de relaxation utilisées dans certaines TCC comme la Désensibilisation systématique , mais aussi la Mindfulness et l’EMDR , sont des approches qui possèdent des ressemblances certaines avec l’hypnose.

Lire la suite...