Les différentes approches thérapeutiques

dimanche 10 janvier 2016
par  Philippe LHUILLIER

Dans le domaine de la psychothérapie on distingue cinq grands courants :

 Psychodynamique-analytique

On différencie les psychothérapies d’inspiration psychanalytique (ou psychodynamiques) et la psychanalyse proprement dite (sur divan) qui analysent notamment les processus inconscients du patient et les mécanismes de transfert (l’analyste symbolise une image parentale, avec qui se rejouent certains conflits infantiles).

 Cognitivo-comportemental

Les Thérapie Cognitivo-Comportementales (TCC) visent à déconditionner les patients de certains blocages ou phobies, à dépasser des obsessions ou des troubles posttraumatiques. Elles sont généralement assez brèves (10 à 20 séances) et centrées surtout sur le symptôme.

 Systémique

Les thérapies familiales systémiques aident à clarifier les relations actuelles et le système de communication au sein de la famille, considérée dans son ensemble. Ces thérapies sont généralement assez courtes (quelques mois, à raison d’une séance par mois, en général). Les thérapies de couple peuvent être considérées comme une variante des thérapies familiales.

 Humaniste-existentiel

Les thérapies humanistes (ou existentielles) : la gestalt-thérapie, l’approche dite « centrée sur la personne » (Carl Rogers), l’analyse transactionnelle, l’hypnose ericksonienne, ainsi que les thérapies psychocorporelles, ne se limitent pas à un échange verbal, mais tiennent compte du corps, des émotions, de l’environnement et analysent le comportement, les relations et le ressenti du patient ainsi que sa relation au thérapeute. Elles visent un ajustement créatif de l’ensemble de la personnalité à ses conditions de vie actuelles. Elles sont habituellement de durée moyenne (1 à 3 ou 4 ans, à raison d’une séance par semaine) et se pratiquent soit en séances individuelles, soit en petit groupe.

 Multiréférentiel

Les thérapies intégratives (éclectiques ou multiréférentielles) essaient une synthèse des différentes théories ou combinent des techniques issues des différents courants ci-dessus (analyse transactionnelle et gestalt-thérapie, gestalt-thérapie et psychodrame, hypnose et psychanalyse, etc.). Une approche multiréférentielle ou intégrative est mentionnée lorsque le psychothérapeute a une formation de base dans au moins deux méthodes de courants différents.